Rencontrez l'équipe chargée du développement produit

Publié le: 15.10.2020 Auteur: Trotec Laser International

Nous nous sommes entretenus quelques instants avec l'équipe de lancement du produit: Alexander Jauker, responsable du marketing stratégique, Alexander Schikowski, responsable produit de Ruby et Bianca Matthäi, responsable du marketing produit :

Alexander, quand est née l'idée de Ruby ?

Alexander Jauker: En fait, tout a commencé il y a environ dix ans. Nous étions sur un salon professionnel et nous avons énormément discuté avec certains de nos principaux clients. Le soir, après le salon, Andreas Penz et moi-même avons eu des discussions au cours desquelles nous avons évalué, de manière très critique, le flux de travail du logiciel et l'utilisation d'un pilote d'imprimante et nous sommes arrivés à la conclusion qu'ils n'étaient peut être pas la meilleure façon de faire le travail pour nos clients. C'était plutôt un prétexte pour obtenir un produit laser. Nous avons donc - et c'est une histoire vraie - dessiné le projet d'un nouveau logiciel laser sur une serviette de table. Ensuite, il nous a fallu plusieurs mois pour affiner l'idée. C'était aussi un changement de mentalité, le passage des machines laser au centre de nos considérations à un flux de travail complet, de l'idée au produit.

Et quand avez-vous enfin commencé à travailler sur Ruby ?

Alexander Jauker: Il nous a fallu beaucoup de temps pour tout mettre en place. Je me souviens d'une réunion en 2016 où j'ai promis de mettre la première version sur le marché en 2020. Pour être honnête, je n'étais pas sûr que nous puissions respecter ce délai. Nous avons ouvert un centre d'excellence en matière de logiciels en partant de zéro et nous avons considérablement élargi l'équipe. Il y a trois ans, nous avons commencé à travailler sur l'architecture logicielle de Ruby et ensuite, bien sûr, sur les fonctionnalités. Aujourd'hui, je suis très fier que nous ayons enfin atteint l'objectif de publier la version bêta ouverte de Ruby. Ce n'est que le début de l'aventure ! Nous ferons plusieurs mises à jour par an et la version initiale se développera très rapidement et de façon continue. Le potentiel de Ruby est considérable.

 Ok, merci. Et maintenant à l'autre Alex. Vous êtes responsable du produit Trotec Ruby. Je me demandais pourquoi le produit s'appelle Ruby ?

Alexander Schikowski: C'est une question intéressante. En fait, nous avons organisé un brainstorming interne pour choisir le nom du nouvel logiciel, auquel toutes nos filiales ont participé. Nous avons eu de nombreuses propositions et nous avons établi un classement. Ruby est sorti du lot, parce que ce n'est pas seulement un nom. Il correspond parfaitement à Trotec. Tout d'abord, le laser au rubis a été le premier laser en 1960 et a établi des normes pour cette technologie - comme TrotecLaser le fait dans son secteur d'activité. Deuxièmement, le rubis est un bijou qui s'accomode avec tout et qui sera aiguisé à chaque sortie. Et troisièmement - ce fut un coup de chance - il correspond parfaitement au code couleur de Trotec ;)

 Comment s'assurer que vous répondez réellement à la problématique du client ?

Alexander Schikowski: C'est la question clé lorsque nous développons des produits. Quel est le travail que notre client souhaite réaliser ? Quels sont ses besoins, ses problématiques et quel travail fait-il ? Toutes ces questions ont été le point de départ de Ruby. Et, pour vraiment approfondir le sujet, nous avons collaboré bien sûr avec les utilisateurs, mais aussi avec un large réseau d'institutions scientifiques, du MIT (Massachusetts Institute of Technology) en passant par l'université de Potsdam jusqu'à l'université des sciences appliquées de Haute-Autriche. Dans le cadre de plusieurs projets, nous avons développé des concepts d'ergonomie, de design, de flux de travail et de transformation numérique.

Cela semble très professionnel. A vous maintenant, Bianca. Racontez-nous dans quel contexte s'est préparé le lancement de ce logiciel en 2020. 

Bianca Matthäi: Par où commencer ? Trotec a l'habitude de lancer de nouvelles machines - le lancement d'un logiciel est donc une toute nouvelle voie à suivre. Bien sûr - et je sais que la plupart d'entre nous sont fatigués d'en entendre parler - mais tout cela a été éclipsé par la covid-19. Nous avons eu la version bêta fermée en avril, soit quatre semaines après le confinement. Nous avons eu une discussion de 5 minutes pour savoir si nous devions reporter le lancement de la version bêta fermée, mais nous avons ensuite décidé qu'il était maintenant encore plus important de mettre Ruby sur le marché. La collaboration via le numérique, travailler de n'importe où et à n'importe quel moment - mais toujours ensemble sur les mêmes projets, c'est ce qui est important pour nos clients. C'était déjà le cas avant mais encore plus aujourd'hui. Il était donc clair que nous devions respecter notre calendrier quoi qu'il en coûte. Bien sûr, cela n'a pas été facile d'entreprendre des tournages photos et vidéos peu de temps après le confinement avec des réglementations qui changeaient au jour le jour. Mais je suis très heureuse que nous ayons réussi à tout réaliser dans ces conditions et à lancer enfin Ruby aujourd'hui. Mais en fait, aujourd'hui n'est pas une finalité - c'est une étape importante. Nous avons beaucoup d'idées sur la façon de présenter Ruby à nos clients, il y a encore beaucoup de chemin à parcourir dans les mois à venir, comme la réalisation de plus de vidéos, l'accès à l'essai gratuit, etc...

Très bien, il semble qu'il y ait vraiment beaucoup de nouvelles choses qui se passent chez Trotec Laser. Merci !

Bianca Matthäi: Oui, effectivement:). Merci à vous aussi !


Alexander Jauker
Responsable du marketing stratégique,
travaille pour Trotec Laser depuis 2008

Alexander Schikowski
Responsable du produit Ruby,
travaille pour Trotec Laser depuis 2015

Bianca Matthäi
Responsable marketing produit,
travaille pour Trotec Laser depuis 2018

Vous vous intéressez à Ruby ? Découvrez Trotec Ruby
Découvrez Trotec Ruby